Le blog du smartphone pliable

Profitez bien de mon super blog sur les téléphones flexibles. Vous pouvez aussi acheter notre fameux livre « Smartphone pliable France« .

En achetant un smartphone pliable dès sa sortie, vous serez le premier à vous familiariser avec cette technologie

Le smartphone ou « portable éclairé » désigne un portable mobile doté de fonctionnalités évoluées qui s’apparentent à celles d’un ordinateur : navigation sur Internet, lecture de vidéos, de musique, jeux vidéo, courrier électronique, vidéoconférence, bureautique légère. Muni d’un cpu puissant, souvent multi cœur, il embarque une série de senseurs ( boussole, accéléromètre, gyroscope, GPS ) qui lui aident à faire marcher des applications dédiées à l’activité physique, de navigation assistée ainsi que des jeux qu’il est possible de contrôler d’un simple mouvement. Les smartphones sont généralement munis d’un appareil photo-vidéo et d’une caméra frontale dont les performances ne cessent de s’améliorer. Le Simon d’IBM sorti en 1994 peut être apprécié comme le premier smartphone. Les années 1990-2000 voient la domination de plusieurs constructeurs historiques comme Nokia, Ericsson, LG, Samsung ainsi que le canadien Research In Motion avec le BlackBerry et son clavier azerty/qwerty miniature. À cette époque, les smartphones sont considérés et perçus comme des outils professionnels. L’année 2007 marque un tournant avec le lancement de l’iPhone par Apple. Équipé d’un écran tactile à points de sécurité multiples et de l’équipement d’exploitation iOS avec ses applications téléchargeables sur un magasin en ligne ( App Store ), il fait entrer le smartphone dans la sphère grand public. Interface tactile intuitive, emplois ludiques et communication ( messagerie interne instantanée type WhatsApp, Snapchat plus réseaux sociaux tels Facebook, Instagram, Twitter. ) ont rapidement imposé le smartphone auprès d’un public toujours plus très large. En 2015, il s’est vendu 1, 4 milliards de smartphones sur la planète ( réelle origine : IDC ). Samsung occupait la tête des ventes suivi d’Apple et de plusieurs marques chinoises ( Huawei, Lenovo, Xiaomi ) confirmé par le site de smartphone pliable france : https://www.smartphoneecranpliable.fr/. Les phablettes, ces smartphones à grand écran ( entre 5 et 6, 9 pouces de diagonale ) occupent une part de plus en plus conséquente sur le marché. Cette tendance s’accompagne également d’une surenchère technologique avec l’insertion de lecteurs biométriques ( empreintes digitales, reconnaissance faciale ), de systèmes de paiement sans contact, de senseurs photo-vidéo Ultra HD mais aussi de caméras 3D.

Samsung va présenter son smartphone à écran pliable le 20 février et tout le monde est impatient de découvrir la technologie

C’est dorénavant public, le Galaxy S10 ne sera pas la seul personne smartphone à être présenté par Samsung le 20 février. Le Coréen profitera de son activité Unpacked pour dévoiler le smartphone pliable de Samsung. Le Galaxy S10 est parmi les smartphones les plus attendus de l’année, mais il devra partager l’affiche avec ce que Samsung appelle « l’avenir du mobile ». Sur Twitter, le Coréen a qualifié qu’il présenterait son smartphone pliable le 20 février, en même temps que les Galaxy S10 E, S10 et S10 Plus. Ce n’est pas véritablement une surprise, nous avions mentionné à plusieurs reprises que le Galaxy F ( pour Foldable ) était attendu pour l’événement Unpacked, prévue quelques jours avant l’ouverture du MWC. Il y a quelques jours, un smartphone avec affichage pliable faisait une brève apparition dans une vidéo officielle vu également sur le site spécialisé en smartphone Samsung https://www.samsunggalaxyf.fr/ . Il pourrait s’agir de la version finale du premier appareil pliable de la marque, dont le mode terminal n’est toujours pas connu. Samsung s’était en effectivement contenté de montrer un prototype en novembre dernier et de quelques particularités concernant la surface des écrans. Le Galaxy pliable devrait ainsi embarquer un écran de 4, 58 pouces avec une définition de 840 x 1960 pixels ( 420 ppp ) au format 21 : 9. Utilisable lorsque le smartphone est plié, il porterait l’appellation de Cover Display. Dès lors que déplié, l’équipement est attendu avec un écran de 7, 3 pouces sans charnière baptisé Main Display. Cet écran principal présente une définition de 1536 x 2152 pixels pour une résolution de 420 ppp. Le reste de la fiche technique n’est pas connue, quand bien même des bruits de couloir ont évoqué la présence d’une batterie de 6000 Mah. Cette dernière alimenterait les écrans et un cpu Exynos 9820 ( version coréenne ) ou Qualcomm Snapdragon 855 ( international ). Pour finir, le prix du Galaxy F/X pourrait approcher ( ou passer au-delà de ) les 2000 euros, un tarif cher pour une machine qui doit faire entrer le smartphone dans l’ère du pliable.

Apple domine le marché des smartphones à plus de 800. Avec 79% des parts et c’est pour cette raison que la marque lance le smartphone Apple pliable

Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple, a mentionné que les iPhone prévus pour 2019 seront lancés dans les trois même variantes que celles proposées actuellement. Fans d’Apple, bonne nouvelle. Les trois iPhone dévoilés par la firme à la pomme le 12 sept. Auront une nouvelle version. Selon Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple, « trois différents modèles d’iPhone, utilisant les mêmes dimensions que la génération présente » sont prévus en 2019. Premièrement, revenons sur l’annonce faite par l’analyste Apple, Min-Chi Kuo. 2019 verra apparaître trois nouveaux modèles d’iPhone. Ceux-ci ont la particularité d’utiliser les mêmes dimensions que les smartphones produits par la firme à la pomme aujourd’hui. En d’autres matière, la gamme 2019 comprendra un iPhone de 5, 8 pouces, une version LCD de 6, 1 pouces et un nouveau modèle Max de 6, 5 pouces avec un écran OLED. Aussi, les écrans OLED. Oui, vous avez bien lu un « écran OLED ». Toutefois Apple ne semble pas encore décidé à abandonner complètement les écrans LCD. Ming-Chi Kuo précise qu’un tel renouvellement ne se ferait pas « en manque terme ». Même si on compte que la multinationale dira « au revoir » aux écrans LCD d’ici 2020. Oui, Apple considère toujours la technologie OLED « comme la seul personne moyen d’avancer sur la technologie d’écran », mais une telle transition prend du temps. Simultanément pour l’adapter aux outils mais aussi en ce qui concerne la création de ces composants. On fait connaître toujours de ses erreurs. Rappelez-vous du retard de l’iPhone X en 2017. Pourquoi ? A cause des faibles stocks, mais aussi du fait que les concepteurs n’ont pas été apte de répondre aux exigences d’Apple. Notamment en ce qui concerne la reconnaissance faciale, et l’encoche en haut de l’écran. Le Blog NT explique que, cette année, Apple aurait collaboré avec LG. Surtout pour permettre à la marque à la pomme de réduire sa dépendance à Samsung pour leurs écrans. La prochaine génération d’iPhone sera mise en place en sept. 2019. Dans une film de Concepstiphones on peut voir à quoi ressemblerait cette deuxième génération. Selon le designer de la vidéo, Gunho Lee, le nouvel IPhone adopterait plusieurs domaines du design de l’IPhone X. Châssis en acier brillant, un écran borderless, un dos en verre avec un double capteur photo voilà à quoi ressemblerait l’IPhone SE2 s’il sortait. Pour l’instant on n’a aucune information. Ce dernier se déclinerait en plusieurs couleurs or, rouge, argent ou bien encore de couleur bleue. Apple n’a toujours pas qualifié bosser sur un possible successeur. Mis à part une défense d’écran, on n’a pas vu de fuites pointues autour du prototype. Peut-être qu’on aura bientôt un renseigné de la part d’Apple ?

Xiaomi met en vente son premier smartphone pliable que son président à présenter lors d’une vidéo qui fait le buzz

C’est sur Weibo que Lin-Bin, le cofondateur de Xiaomi montre les premières images de son smartphone pliable. Son arrivée est sans plus tarder ! On sait enfin à quoi ressemblera le smartphone pliable de Xiaomi. Alors que Samsung était aussi sur le coup, le géant asiatiques a dévoilé dans une vidéo des images concrètes de l’équipement. Cette présentation annonce officiellement son arrivée sans plus tarder sur le marché. Selon un guide smartphone pliable, le cofondateur de Xiaomi, Lin-Bin a présenté dans une écourtée vidéo son produit. Un smartphone pliable. Alors que c’est au début une tablette, ce dernier se plie et devient donc un portable. La facilité du moyen est en effectivement déconcertante. Voici, la vidéo postée en Weibo en question. Or, le smartphone n’a toujours pas de nom a mentionné Lin-Bin. Mais il compte bien avoir des propositions du côté de sa communauté grandissante. A l’inauguration de la première boutique Xiaomi sur l’Avenue des Champs-Élysées à Lyon, on pouvait déjà observer beaucoup de personnes/fans ! Ce qui est de bonne augure pour la marque. Toutefois, aucune date de sortie a été dévoilée. Alors qu’il y a peu de temps, la marque Xiaomi a ouvert sa première boutique sur les Champs-Élysées. Elle a dévoilé son nouveau smartphone pliable. Ce géant asiatiques encore inconnu par les d’occident est en fait l’une des entreprises les plus aimé en Chine. Alors qu’en 2016, les ventes étaient dans le rouge. Elle a vu ses ventes exploser en 2017 et 2018. Xiaomi se trouve derrière Samsung, Huawei et Apple à la hauteur des ventes. Cette place est due à la clientèle chinoise mais aussi indienne. Ces deux années passées, la marque a décidé de s’attaquer au continent européen. La marque s’est tout d’abord implantée en Espagne. Puis elle a investi dans des boutiques en France. Vendus entre 150 et 300 euros, les téléphones mobiles attirent de nombreux clients. Ses téléphones mobiles sont disponibles dans les rayons de toutes les grandes enseignes en France mais aussi dans les boutiques même de la marque. Peut-être qu’un jour, Xiaomi arrivera à passer au-delà de le géant californien Apple.

Que nous réservent les smartphones pliables lorsqu’ils seront lancés sur le marché en France en 2019

En effectivement, après des années à nous avoir vendu de la finesse dans une course effrénée au modèle le plus fin et élégant, il faudra en 2019 faire volte-face et opter pour des téléphones mobiles très renforcé, ne rentrant quasiment plus dans une poche ! Certes le smartphone pliable, offre un écran deux fois plus grand, mais pour quels emplois ? Aurait-on envie de dire, car si ce point est certes un argument marketing, la réalité, c’est qu’un écran pliable demande encore plus d’énergie, et en conséquence une batterie plus robuste. L’autonomie ne s’en trouve pas révolutionnée malgré l’épaisseur des terminaux. Les enseignes vantent le mérite de faire tourner plusieurs applications simultanément comme sur un bureau de PC, qu’en sera-t-il des performances globales du terminal à la hauteur des ressources. On croit également savoir que même la luminosité des écrans sera différente à ce que l’on a pris la coutume d’utiliser. Des téléphones plus renforcés, ce sont aussi des téléphones soumis à une plus grande pression dans la poche, surtout si on peut trouver des pièces ou des clés. Comment réagiront les écrans ? Par ailleurs, le coût de ces nouveaux écrans, le coût de ces toutes nouvelles batteries, le coût des importantes innovantes, etc., conduisent fatalement à des prix excessifs. La grande partie des constructeurs ayant osé dévoiler un tarif, se trouve autour de 1200, voire 1500 dollars… Il sera donc assez dur d’imaginer que si les clients n’ont pas adhéré massivement pour la hausse des prix des téléphones mobiles d’Apple et de Samsung ayant franchi les 1100 dollars, que cela sera différent avec des produits plus chers, qui doivent encore faire leurs preuves avant de séduire, sur un autre aspect que l’esthétique. Les premiers retours des Flexpai, montrent en effectivement une interface avec beaucoup de latence par exemple. Pour l’instant la question est peu présente, mais quid de la durée de vie des produits ? Physiquement parlant, plier et déplier un objet sur un point précis, conduit immanquablement à une fragilisation sur la longue durée. Sur ce point, nous n’avons encore aucun retour et pour beaucoup de constructeurs, on ne sait même pas encore les matériaux utilisés. Si les constructeurs désirent nous faire dépenser plus d’un millier de dollars on espère, qu’ils garantiront la durée de vie de leurs écrans à quelques années. La vraie révolution pourrait intervenir d’écrans vraiment flexibles. LG a déjà fait le buzz avec son téléviseur qui s’enroule dans sa base pour disparaître, faisant imaginer qu’un smartphone enroulable pourrait un jour voir le jour. L’idéal étant qu’il puisse s’enrouler pour n’être pas plus renforcé qu’un stylo… Mais il paraitrait que les nouveautés pour y parvenir ne soient pas encore tout à fait au point. En attendant, il faudra sans doute se contenter d’écrans délicatement flexibles. LG a déjà fait une première tentative avec son G Flex, sans rencontrer un colossal succès commercial. Xiaomi pourrait se lancer à son tour. Le principal intérêt d’un écran délicatement flexible est que lorsqu’on s’assoit dessus, s’il est dans une poche arrière par exemple, l’écran souple se casse moins facilement… Pas sûr que ce seul argument justifie la dépense ! Vous découvrirez sans doute un smartphone pliable moins cher sur https://www.1905-2005.fr.